Verse > Anthologies > Robert Bridges, ed. > The Spirit of Man: An Anthology
  PREVIOUSNEXT  
CONTENTS · BIBLIOGRAPHIC RECORD

Robert Bridges, ed. (1844–1930).  The Spirit of Man: An Anthology.  1916.
 
From Fragments d’un Journal Intime, ii, p. 144

Henri-Frédéric Amiel (c. 1821–1881)
 
.. CE 1 qui nous fait sortir du palais des songes, c’est la douleur, la douleur personnelle; c’est aussi le sentiment de l’obligation, ou ce qui réunit les deux, la douleur du péché; c’est encore l’amour; en un mot c’est l’ordre moral. Ce qui nous arrache aux enchantements de Maïa, c’est la conscience. La conscience dissipe les vapeurs du kief, les hallucinations de l’opium et la placidité de l’indifférence contemplative. Elle nous pousse dans l’engrenage terrible de la souffrance humaine et de la responsabilité humaine. C’est le réveille-matin, c’est le cri du coq qui met en fuite les fantômes, c’est l’archange armé du glaive qui chasse l’homme du paradis artificiel … Hélas! Hélas!  1
 
Note 1. Amiel, ii. 144. [back]
 
 
CONTENTS · BIBLIOGRAPHIC RECORD
  PREVIOUSNEXT  
 
Loading
Click here to shop the Bartleby Bookstore.

Shakespeare · Bible · Strunk · Anatomy · Nonfiction · Quotations · Reference · Fiction · Poetry
© 1993–2014 Bartleby.com · [Top 150] · Subjects · Titles · Authors