Verse > Anthologies > Robert Bridges, ed. > The Spirit of Man: An Anthology
  PREVIOUSNEXT  
CONTENTS · BIBLIOGRAPHIC RECORD

Robert Bridges, ed. (1844–1930).  The Spirit of Man: An Anthology.  1916.
 
From Fragments d’un Journal Intime, ii, p. 78

Henri-Frédéric Amiel (c. 1821–1881)
 
.. Certes, 1 la Nature est inique, sans pudeur, sans probité et sans foi. Elle ne veut connaître que la faveur gratuite et l’aversion folle, et n’entend compenser une injustice que par une autre. Le bonheur de quelquesuns s’expie par le malheur d’un plus grand nombre.—  1
  Inutile d’ergoter contre une force aveugle …  2
  Il n’est nullement nécessaire que l’univers soit, mais il est nécessaire que justice se fasse, et l’athéisme est tenu d’expliquer l’opiniâtreté absolue de la conscience sur ce point. La Nature n’est pas juste; nous sommes les produits de la Nature: pourquoi réclamons-nous et prophétisons-nous la justice? pourquoi l’effet se redresset-il contre sa cause? le phénomène est singulier. Cette revendication provient-elle d’un aveuglement puéril de la vanité humaine? Non, elle est le cri le plus profond de notre être …  3
  Tel est le credo du genre humain. La Nature sera vaincue par l’Esprit; l’éternel aura raison du temps …  4
 
Note 1. Amiel, ii, p. 78. [back]
 
 
CONTENTS · BIBLIOGRAPHIC RECORD
  PREVIOUSNEXT  
 
Loading
Click here to shop the Bartleby Bookstore.

Shakespeare · Bible · Strunk · Anatomy · Nonfiction · Quotations · Reference · Fiction · Poetry
© 1993–2014 Bartleby.com · [Top 150] · Subjects · Titles · Authors