Verse > Anthologies > St. John Lucas, comp. > The Oxford Book of French Verse
  PREVIOUS NEXT  
CONTENTS · BIBLIOGRAPHIC RECORD
St. John Lucas, comp. (1879–1934).  The Oxford Book of French Verse.  1920.
 
194. Arion
 
Ponce-Denis Écouchard Lebrun (1729–†1807)
 
 
QUEL est ce navire perfide
Où l’impitoyable Euménide
A soufflé d’horribles complots?
J’entends les cris d’une victime
Que la main sanglante du crime        5
Va précipiter dans les flots.
 
Arrêtez, pirates avares!
Durs nochers, que vos mains barbares
D’ Arion respectent les jours!
Arrêtez! écoutez sa lyre:        10
Il chante! et du liquide empire
Un dauphin vole à son secours.
 
Il chante! et sa lyre fidèle
Du glaive qui brille autour d’elle
Charme les coups impétueux,        15
Tandis que le monstre en silence
Sous le demi-dieu qui s’élance
Courbe son flanc respectueux.
 
Le voilà, tel qu’un char docile,
Qui l’emporte d’un cours agile        20
Sur la plaine immense des mers!
Et du fond des grottes humides
Arion voit les Néréides
Courir en foule à ses concerts.
 
O merveilles de l’harmonie!        25
L’onde orageuse est aplanie,
Le ciel devient riant et pur,
Un doux calme enchaîne Borée,
Les palais flottants de Nérée
Brillent d’un immobile azur.        30
 
Jeune Arion, bannis la crainte;
Aborde aux rives de Corinthe:
Périandre est digne de toi.
Minerve aime ce doux rivage;
Et tes yeux y verront un sage        35
Assis sur le trône d’un roi.
 

CONTENTS · BIBLIOGRAPHIC RECORD
  PREVIOUS NEXT  
 
Loading
Click here to shop the Bartleby Bookstore.

Shakespeare · Bible · Strunk · Anatomy · Nonfiction · Quotations · Reference · Fiction · Poetry
© 1993–2014 Bartleby.com · [Top 150] · Subjects · Titles · Authors