Verse > Anthologies > St. John Lucas, comp. > The Oxford Book of French Verse
  PREVIOUS NEXT  
CONTENTS · BIBLIOGRAPHIC RECORD
St. John Lucas, comp. (1879–1934).  The Oxford Book of French Verse.  1920.
 
143. Sonnets. La Maison de Ronsard
 
i
 
Guillaume Colletet (1598–†1659)
 
 
JE ne vois rien ici qui ne flatte mes yeux;
Cette cour du balustre est gaie et magnifique,
Ces superbes lions qui gardent ce portique
Adoucissent pour moi leurs regards furieux.
 
Le feuillage, animé d’un vent délicieux,        5
Joint au chant des oiseaux sa tremblante musique;
Ce parterre de fleurs, par un secret magique,
Semble avoir dérobé les étoiles des cieux.
 
L’aimable promenoir de ces doubles allées,
Qui de profanes pas n’ont point été foulées,        10
Garde encor, ô Ronsard, les vestiges des tiens.
 
Désir ambitieux d’une gloire infinie!
Je trouve bien ici mes pas avec les siens,
Mais non pas, dans mes vers, sa force et son génie.
 

CONTENTS · BIBLIOGRAPHIC RECORD
  PREVIOUS NEXT  
 
Loading
Click here to shop the Bartleby Bookstore.

Shakespeare · Bible · Strunk · Anatomy · Nonfiction · Quotations · Reference · Fiction · Poetry
© 1993–2014 Bartleby.com · [Top 150] · Subjects · Titles · Authors